NOs PROJETS "Phares"

COV'Etu

Ce projet financé par l’ANR vise à (a) identifier, de manière longitudinale, le rôle des facteurs situationnels sur la santé psychologique et le mode de vie des étudiants au courts de la pandémie et (b) évaluer les effets de deux programmes (l’un axé sur l’apprentissage et l’autre sur l’activité physique).

 

COLOFIGHT

(a) Evaluer l’acceptabilité et l’implémentation d’un programme dans un centre de lutte contre le cancer, auprès de patients suivis pour un cancer colorectal métastique. (b) Tester l’efficacité du programme au travers d’un essai randomisé contrôlé proposant trois bras de comparaison : un programme proposant une prise en charge en TCC, un programme proposant de l’hypnose, et un bras contrôle.

Autiscol

L’objectif de ce projet financé par la CNSA (IReSP-17-AUT4-06) est d’évaluer, au sein d’un protocole longitudinal, l’évolution d’enfants avec TSA durant leur scolarisation à l’UEM et durant les deux années post-UEM.

 

Dynamique affective et trouble de l'humeur

Etudier les spécificités en termes de dynamiques affectives en lien avec trois troubles de l’humeur : burnout professionnel, burnout parental et dépression

 

Working memory resource depletion effect in academic learning : an integrative approach

Comprendre le phénomène d’épuisement des ressources en mémoire de travail en lien avec la théorie de la charge cognitive, le modèle TBRS de la mémoire de travail et l’effet d »épuisement de l’ego, ses conditions d’apparition et sa résistance aux différences individuelles

 

PRESCAPP

(a) Etudier les effets de la PAP et les pratiques de l’ensemble des acteurs de terrain sur les différents territoires et de comparer les configurations sociales locales. 

(b) Questionner sociologiquement les effets de la prescription dans les parcours de prise en charge, en matière de capacitation et du maintien de l’autonomie fonctionnelle et sociale, ou de redoublement des inégalités de santé.

 

 

Validité et prévalence des souvenirs traumatiques retrouvés

Ce projet a pour objectif de recueillir auprès de diverses populations la prévalence de souvenirs traumatiques retrouvés de violences subies durant l’enfance, en thérapie, comme en dehors de tout cadre thérapeutique.